Top

Comment j’ai réussi à combattre les tendinites [PARTIE 1]

Comme beaucoup de guitaristes et de musiciens en général, je me suis retrouvée assez rapidement confrontée au problème des tendinites.

La première tendinite c’est un peu comme la première cigarette, c’est déjà  là que tout se joue. En effet j’admets ne pas avoir pris les alertes de mon corps au sérieux, ni les conseils de mon kiné qui me recommandait une pause instrumentale.

J’ai commencé à avoir des douleurs importantes dans l’annulaire et l’auriculaire de la main gauche, douleurs qui finissaient par s’estomper une fois les muscles un peu chauds après une ou deux heures de jeu, mais qui revenaient rapidement dès que je posais la guitare.

Dans un premier temps, je n’ai rien changé à mes mauvaises habitudes, j’ai continué à me jeter sur ma guitare le matin, sans échauffement, sans hydratation tout au long de la journée et sans étirements le soir.

J’ai appris que j’avais une tendinite de l’épitrochlée

Finalement au bout de quelques semaines la douleur s’était étendue dans tout mon bras gauche qui était une contracture vivante ! Dès que je posais l’annulaire ou l’auriculaire sur le manche, c’était une torture, avec une vive douleur qui remontait jusqu’au coude. C’est là que j’ai appris que j’avais une tendinite de l’épitrochlée (ou épitrochléite pour les intimes), appelée plus communément Golf elbow.

Un musicien, c’est comme un sportif

Moins connue que le Tennis elbow mais toute aussi douloureuse cette tendinite a été difficile à faire partie compte tenu du fait que j’avais trop attendu pour la prendre au sérieux. Le truc c’est qu’un musicien c’est un peu comme un sportif, et je recommande aux musiciens de se considérer comme tel dans les soins et l’attention qu’ils portent à leur corps.

On sollicite pendant de longues heures les mêmes chaînes musculaires avec la répétition de mêmes mouvements et si on ne fait rien en amont pour préparer son corps à encaisser les efforts et si on ne fait rien en post-séance pour soulager les muscles et tendons… BOUM, c’est là que les problèmes arrivent…

C’est un peu comme si Raphael Nadal rentrait sur un court de Tennis à froid, sans s’échauffer et qu’il repartait chez lui à la fin d’un match de 4 heures  sans s’hydrater et s’étirer. En fait je pense qu’on est nombreux à faire ça, spécialement chez les guitaristes d’ailleurs.

On a envie de jouer tout de suite et de jouer vite en plus, on va quand même pas perdre un quart d’heure à jouer des gammes lentement non ? Non en effet… jusqu’au jour ou tu commences à vraiment ne plus pouvoir jouer et où tu repenses progressivement toute ta manière de faire.

Quelques règles

Il ya beaucoup à dire sur le sujet et bien que nous soyons tous inégaux face aux tendinites, il y a quelques règles qui restent valables pour tout guitariste pratiquant beaucoup ou donnant des cours de guitare.

Outre la posture à surveiller ainsi qu’un instrument adapté, l’échauffement reste une donnée capitale, qui permettra au corps de se préparer et de mieux pouvoir lutter contre les contractures et les tendinites. Alors même si on en a pas trop envie, on fait un petit quart d’heure de gamme (ou autres exercices) de manière lente, en essayant de faire travailler tous les doigts et sans brutaliser le corps. (Pas de plans sauvages avec des extensions de malade pour l’échauffement). Ensuite on peut démarrer sa session de travail de la guitare.

Il ne faut pas non plus négliger l’importance de faire des pauses régulières, 5 à 10 minutes toutes les heures, pendant lesquelles on en profite pour boire de l’eau (les muscles en raffolent !) et pour faire quelques étirement en respirant bien, sans forcer, le but n’étant pas de se massacrer mais bien de soulager ses muscles par une série d’étirements progressifs.

Les massages aussi vont être d’une grande aide pour permettre aux muscles de se relâcher après avoir bien travaillé.

Pour une séance réussie

Les clés pour prévenir des tendinites sont donc les suivantes :

– Echauffement
– Pauses régulières
– Hydratation
– Etirements

Je ferai prochainement une vidéo qui traitera des échauffements et étirements adaptés à la pratique de la guitare, et des autres petites astuces qui permettent de garder son corps de musicien en bonne santé.

Gardez un œil ouvert sur GuitarUp 😉

Daguet mignon

Vianney
0 commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.