Top

Interview Rotem Sivan : Le nouveau visage du Jazz New Yorkais

QUAND LA GUITARE JAZZ SE RENOUVELLE

J’ai eu le plaisir de poser quelques questions à un guitariste de Jazz que j’aime beaucoup, j’ai nommé Rotem Sivan.
On notera une technique impressionnante, des idées mélodiques surprenantes et une riche culture du Jazz.
J’ai découvert Rotem Sivan grâce à sa chaine Youtube et plus spécialement grace à une vidéo exceptionnelle en duo avec Peter Bernstein.
Si vous êtes un guitariste de Jazz ou un apprenti Jazzman en recherche de nouvelles idées, je vous invite à vous abonner à la chaine de Rotem.
Il y offre des Vlogs de guitare, musique, et vie en général, qui regorgent d’informations précieuses.
A l’aube de la sortie de son nouvel album, My Favorite Monster, Rotem Sivan répond à quelques unes de nos questions

Salut Rotem, peux tu nous décrire ton parcours musical ?

Bien sûr !
J’ai étudié la composition classique à l’université de Tel Aviv avant de partir à NYC pour étudier le Jazz à la New School.
Après mon diplôme j’ai enregistré mon premier album et depuis lors j’essaie d’en enregistrer un par an.
Quand j’ai quitté l’école je me suis dit : Ok, essayons de faire quelque chose !
Alors quand l’album est sorti j’ai essayé de rassembler le plus d’informations possible sur l’industrie de la musique, pour tenter d’obtenir des chroniques. (je n’avais pas d’argent pour un manager en relations publiques).
J’ai ensuite booké ma première tournée en Europe.
Il est bon d’agir, même si l’argent n’est pas là au début, les choses finissent par avancer. Nous devons tous commencer quelque part et s’adapter à mesure que nous avançons.

Ton nouvel album sort bientôt, peux-tu nous en dire plus ?

Mon nouvel album s’appelle My Favorite Monster et sa date de sortie est prévue pour Septembre 2018.
Il y aura de la basse électrique, batterie, guitare électrique (avec certaines parties de guitare acoustique), 3 chanteurs / chanteuses de Hip Hop et un producteur de Hip Hop également.
La musique de cet opus est vraiment une exploration de différents univers comme le Rock, le Jazz, le HipHop et le Folk.
J’essaie d’exprimer ce que j’entends à l’intérieur de moi et je suis vraiment super enthousiaste par rapport à cette nouvelle étape pour le groupe.Rotem Sivan

En plus d’être un musicien de scène aguerri, tu es aussi devenu une référence sur Youtube et Instagram pour bon nombre de musiciens.
Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un jeune guitariste en terme de carrière mais aussi en terme de jeu ?

Wow merci ! Je ne sais pas si ce que tu dis est vrai mais je vais essayer d’aider !
Pour moi il est important de partager ses idées et d’essayer des choses. Je pense que c’est cool aussi de montrer le “process” car en definitive on est tous dans le même bateau !
Je dirais que rester actif et essayer des trucs est une bonne chose à garder à l’esprit.
Concernant les réseaux sociaux ( je n’aime pas ce terme, ça reste juste pour moi des gens qui échangent avant tout ) je dirais que c’est important de communiquer avec les autres, répondre à leurs questions, et poster quasi tous les jours aide beaucoup.
Il n’y a pas vraiment de magie derrière ça, seulement beaucoup de travail, et ce qui est cool avec ça c’est que tout le monde peut arriver à quelque chose en se donnant les moyens.

Peux-tu nourrir notre côté Geek et nous parler du matos que tu utilises ?

Avec plaisir!
Ma guitare est une Gibson Howard Roberts de 1974 avec un micro Midi  (triple play w logic) et un micro interne  (Lyric).
Je me sers aussi d’un mini synthé Korg et d’une boite à rythmes Teenage engineering tonic.
Pour les pédales je me sers de :
Morley wah/volume, Empress ParaEQ, EHX Holy Grail, Freeze & Pog, Boss Metal Zone, Boss super Octave OC-3, Boss digital delay DD-7, Boss loop station RC-3, Xotic BB preamp,  SP compressor, Boomerang looper.
Mes cables sont de la marque Vovox et je joue avec des médiators Shark Tooth ainsi qu’un ampli Dv Mark.

Tu gères superbement bien ta carrière tout en continuant de progresser à la guitare. A quoi ressemble un jour classique pour Rotem Sivan ?

Merci pour tes mots ! J’essaye tant que possible comme nous tous de faire avancer les choses.
Quand je me lève j’essaie de ne pas regarder mon téléphone pendant la premiere heure.
Je me lève, je prépare mon déjeuner : café et smoothie avec une tonne de gingembre ( j’en consomme un max ces derniers temps ), et ensuite je commence a travailler.
Ceci dit les choses ont changé depuis que je voyage beaucoup.
Je fais mon possible pour garder du temps pour travailler, même quand je suis sur la route.
Quand je suis à New York, je sors beaucoup pour rencontrer et jouer avec le plus de gens possible.
Ces derniers temps j’ai beaucoup travaillé avec des artistes et chanteurs de Hip Hop et il y a des projets intéressants qui devraient voir le jour avant la fin de 2018.

Quels sont tes plans pour le futur, ta feuille de route pour les 12 prochains mois ?

Je produis un album de Noël pour Gracie Terzian et je suis super excité par ce projet.
J’ai aussi travaillé sur quelques musiques pour la TV qui sortiront prochainement.
Parallèlement je travaille avec des artistes de Hip Hop et je joue avec mon groupe. Nous avons de nouvelles dates dans des salles qui ne sont pas exclusivement pour un public Jazz, ce que j’adore !
Des collaborations sont prévues avec Little Tybee et Kindo et tous ces projets me remplissent de joie !

Merci Rotem Sivan d’avoir pris le temps de nous répondre !
Alors ça vous motive pour vous mettre au Jazz ? Dans ce cas vous pouvez jeter votre dévolu sur nos 5 conseils pour bien démarrer le Jazz.

Anouck
0 commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.

Nous suivre sur Instagram